L’association Des Villages et des Hommes (soutenue par des entreprises comme Banque Palatine) est née en 2008 avec comme objectif d’agir pour la préservation de la dignité des personnes. C’est-à-dire, concrètement, doter des populations démunies vivant à Madagascar avec moins d’un dollar par jour, d’un accès à l’eau, à l’éducation et à un habitat digne

 Cela se traduit, en acte, par la construction de maisons. L’ensemble de ces constructions participent à la reconstruction des villages, au sein desquels nous construisons également une école, un dispensaire, l’adduction d’eau, etc. tous les éléments nécessaires au développement personnel. Car l’avenir ne peut être envisagé sans avoir accès à l’eau, aux soins, à l’éducation et sans un toit.

Des Villages et des Hommes agit toujours dans le respect des coutumes locales, en concertation avec les populations. Cela demande une capacité d’écoute mais permet de ne pas construire des équipements qui ne seraient pas utilisés. Par exemple, certaines maisons construites par l’association ne sont pas équipées de sanitaires: nous prévoyons un bloc sanitaire à l’écart des maisons car, dans les pratiques de certaines ethnies, on ne conçoit pas les sanitaires dans les lieux de vie. 95 % des sommes que l’association collecte auprès de donateurs, via différentes actions (comme « Artists’ Angels pour Madagascar »), sont dédiées aux actions locales. Les frais de gestion sont très réduits car l’équipe est très majoritairement bénévole.

RARÉFACTION DES DONS

À son échelle, l’association ressent le mouvement de fond qui exprime, ou veut exprimer, de la solidarité. Mais lorsqu’il s’agit de passer à l’acte, même si les Français restent parmi les populations du monde qui donnent le plus, c’est de plus en plus difficile. Les donateurs ont besoin d’avoir une implication personnelle ou une sensibilité particulière pour les causes auxquelles ils donnent. Et la difficulté est bien de mobiliser pour des populations situées à l’autre bout du monde.

Force est de constater une raréfaction des dons, des particuliers comme des entreprises. En effet, même si les entreprises veulent s’inscrire dans un discours de Développement Durable, elles recherchent aussi des actions en totale adéquation avec leur image et leur univers.

Pour se mobiliser, il faut de la responsabilité sociale, universelle mais aussi une part d’indignation. Le prochain programme de l’association (actuellement en développement) se mobilise pour les conditions de détention d’enfants de 12 à 18 ans, placés en prison préventive pendant plusieurs mois avant leurs procès. Le but: que la santé de ses enfants soient protégée, ainsi nous avons mis en place un suivi médical, nous améliorons les conditions d’hygiène en construisant des sanitaires, des points d’eau et nous leur apportons un programme alimentaire pour rééquilibrer des rations carencées, ceci pour faire en sorte que leurs séjours pénitentiaires ne viennent pas aggraver des situations d’une grande précarité.

Erick LAURO, Président de l’ONG Des Villages et des Hommes
www.desvillagesetdeshommes.com – info@desvillagesetdeshommes.com

Les commentaires sont fermés.