Les réservistes, une action RSE favorable pour les entreprises

Donner de son temps et de ses compétences, en tant que « réserviste » de nos Armées, de la Gendarmerie ou de la Police nationale, est un acte civique qui s’est développé, ces dernières années. L’ensemble du dispositif, réuni sous le nom de « Garde nationale », représentait environ 70 000 personnes, en 2017 et devait atteindre 85 000 personnes, selon les prévisions, en 2018.

Selon les chiffres donnés en 2017,  cette réserve citoyenne, venant conforter les missions de sécurité publique, est composée à 80 % d’hommes, dont la moyenne d’âge est d’environ 40 ans, et qui donnent 30 jours en moyenne par an à cet engagement particulier. Pour favoriser cet engagement particulièrement méritant de ses salariés, les entreprises peuvent le notifier parmi les actions de responsabilité sociétale: depuis la transposition d’une directive européenne sur le reporting, a récemment relevé Novethic,  les entreprises peuvent mentionner ce qui concourt au développement de ces engagements dans la « réserve » comme un élément de la performance extra-financière de l’entreprise.

Pas toujours facile de concilier le travail et son engagement de réserviste. Plus de 60 % sont pourtant des actifs.  « Une personne réserviste doit au minimum 5 jours à l’armée chaque année, un nombre de jours que ne peut pas lui refuser l’entreprise. Mais dans les faits aujourd’hui, un réserviste est mobilisé une trentaine de jours voire plus », précise, selon Novethic, le contre-amiral Emmanuel Gouraud, adjoint au secrétariat général de la Garde Nationale. À ce rythme, la plupart des salariés réservistes consacrent week-ends et vacances à leur engagement militaire… ce qui n’est pas forcément tenable sur le long terme, et surtout pour le développement futur du dispositif.

500 entreprises en convention avec l’Armée,

et le groupe Casino qui promeut le dispositif

Au titre de leur engagement citoyen, de RSE (responsabilité sociétale de l’entreprise), de plus en plus pris en considération dans la notation (et l’image) des entreprises, celles-ci peuvent donc faciliter la vie de leurs salariés réservistes. Quelque 500 entreprises ont signé des conventions avec l’armée pour leur donner plus de confort dans la gestion conjuguée de leur vie civile et militaire. C’est notamment la voie dans laquelle s’est engagée le groupe Casino. Le groupe de distribution s’est ainsi engagé à donner cinq jours de plus à ses salariés réservistes tout en maintenant leur salaire, congé et protection sociale. Aussi, les autres salariés peuvent donner des jours de RTT à un fonds spécifique créé par l’entreprise qui permet d’indemniser ainsi des jours supplémentaires aux réservistes de l’entreprise. De quoi inciter davantage à l’engagement.

A noter que, selon une étude réalisée par Goodwill Management, l’impact du réserviste, non seulement sur la nation, mais aussi sur son entreprise et sa propre carrière, apparaît particulièrement positif. Effet vertueux de l’engagement à sens, cette étude relève notamment que « le réserviste impacte la performance de l’entreprise à travers deux leviers mesurables,  moins d’absentéisme et une meilleure productivité »: en 2016, 94 millions d’euros de bénéfices ont été générés par la meilleure productivité des réservistes et 34 millions d’euros de dépenses ont été évitées par le bon état de santé de ces salariés (trois jours d’absentéisme pour raison de santé en moyenne contre 18 pour les non-réservistes). Il est relevé aussi, dans cette étude, que l’engagement des réservistes est un atout de carrière pour ces personnes engagées, cela est mesuré aussi quand elles sont au chômage, dont la durée est plus faible que la moyenne nationale.

P.A.

(juin 2018)

Le site officiel de la Garde nationale

La garde nationale réunit, depuis 2016, les réservistes des Armées, de la Gendarmerie et de la Police nationale

La gouvernance de la Garde nationale 

Ce que représente la Garde nationale (les principaux chiffres)

L’article de Novethic : un réserviste dans l’équipe, un atout pour la politique RSE de l’entreprise

L’étude de Goodwill Management qui mesure l’impact positif des réservistes

Garde nationale: des incitations pour les jeunes Français

 

Les commentaires sont fermés.