Questions communes, Revue Civique-We Demain, à Hervé Gaymard (au Cevipof-Sciences Po)

Hervé Gaymard, Député de Savoie (LR), membre de l’équipe nationale d’Alain Juppé en charge du Projet du candidat, écrivain (il est l’auteur de «Bonheurs et grandeur. Ces journées où les Français ont été heureux»; Perrin), était l’invité d’un petit déjeuner de débat prospectif, organisé (le 14/11/16) par la Revue Civique et le magazine We Demain, au CEVIPOF (centre d’études de la vie politique française) de Sciences Po, avec l’institut Viavoice. Cette réunion de réflexion s’est tenue en présence notamment du Directeur du CEVIPOF, Martial Foucault, et de la Directrice de recherche Anne Muxel, du fondateur de We Demain, François Siegel et du conseiller de sa rédaction, Gérard Leclerc, mais aussi d’Yves Thréard, éditorialiste et Directeur adjoint du Figaro, et de François Ernenwein, Rédacteur en chef du quotidien La Croix.

Pendant plus d’une heure, Hervé Gaymard a répondu aux questions et fait une présentation des grands axes du projet du candidat Alain Juppé. Notamment en ce qui concerne la pratique des institutions, la place du citoyen dans la vie démocratique, la politique économique et sociale, la politique éducative et européennes, les enjeux numériques et environnementaux ayant aussi été évoqués.

En attendant un texte d’extraits de cet entretien, voici quelques photos de ce moment d’échanges. Même si le candidat Juppé a été battu par le candidat de la « radicalité » Fillon, ses idées seront pregnantes dans le débat d’idées jusqu’à l’élection présidentielle de Mai 2017.

Jean-Philippe Moinet (à gauche sur cette photo), fondateur de la Revue Civique, animait avec Gérard Leclerc (au centre), la rencontre et le débat, qui se tenait au Cevipof-Sciences Po. Hervé Gaymard, après la réunion, échange avec François Siegel et Max Armanet

Hervé Gaymard expose le « projet Juppé »; ici avec Martial Foucault, Directeur du CEVIPOF, Anne Muxel, Directrice de recherches du CEVIPOF, et François Ernenwein, Rédacteur en chef de La Croix

Et la vidéo d’Hervé Gaymard, qui explique pourquoi il est important, pour les citoyens « non encartés » de voter à la primaire ouverte de la droite et du centre.

Les commentaires sont fermés.