La confiance prudente des Français dans le numérique

La 5ème édition du Baromètre réalisée par Harris Interactive pour La Poste / La Caisse des Dépôts / L’ACSEL permet de mesurer la relation qu’entretiennent les Français avec le numérique et en particulier leur niveau de confiance. L’usage et la sécurité concernant les données personnelles devient une question centrale, dépassant largement le cadre de l’économie numérique. Le sujet touche au thème de la responsabilité au sens large des médias. En effet, si 87% des Français se connectent tous les jours, seulement 37% ont confiance dans le numérique. La confiance n’est pas la même selon les usages : 75% des sondés ont confiance dans les administrations en ligne, 58% pour le e-commerce, 28% pour les réseaux sociaux. 84% pensent que leurs données personnelles sont utilisées par les réseaux sociaux et 81% sont gênés par cette pratique.

Le fait que les données personnelles puissent être consultées par quelqu’un d’autre est le frein principal à la confiance (45%) devant le risque d’usurpation d’identité (22%) et l’utilisation de données personnelles à des fins commerciales (11%). Outre ces trois freins, le baromètre relève que la notoriété du site (29%), les labels de confiance comme l’AFNOR (24%) et l’avis des internautes (17%) apparaissent comme les trois principaux leviers de la confiance sur le net.

Malgré son essor, la crédibilité du web n’est pas encore assurée, comme en témoignait le baromètre TNS Sofrès / La Croix de janvier 2016 : à la question « en général, à propos des nouvelles que vous lisez, entendez, voyez, dans un journal, à la radio, à la télévision, sur Internet, est ce que vous dîtes les choses se sont passées comme » : la radio les raconte (55%), le journal les raconte (51%), la télévision les raconte (50%), Internet les raconte (31%). Internet apparaît alors comme remis en cause et se place derrière la radio, la presse écrite et la télévision en terme de crédibilité.

► Voir l’infographie du Baromètre de la confiance des Français dans le numérique

 

Les commentaires sont fermés.